x

RSS Newsfeeds

See all RSS Newsfeeds

Global Regions

Europe ( XML Feed )

May 24, 2016 2:04 EST

GRANDVAL / Premier Album, GRANDVAL, c’est du rock progressif en langue française, même si l’étiquette a du mal à coller sur les poils de la bestiole !

iCrowdNewswire - May 24, 2016

GRANDVAL / Premier Album

 

About

Tapi dans l’ombre en Auvergne il y a quelques vingt années, ce projet musical a maintes fois changé de tanière pour finalement revenir sur ses terres originelles et sortir du bois afin de se produire en pleine lumière.

GRANDVAL, c’est du rock progressif en langue française, même si l’étiquette a du mal à coller sur les poils de la bestiole ! On serait plutôt proche du “crossover prog” tellement des éléments pop, AOR, psychédéliques, post-rock et autres se mêlent à des titres jamais vraiment “ramassés”, mais pas “épiques” non plus…

En ce sens, on retrouve les influences d’artistes comme Porcupine Tree, Steven Wilson, Pink Floyd (période “Meddle”), Styx, Gong, King Crimson, Beatles, etc., pour former une identité unique.

 

 

Le nom “Grandval” est lui-même porteur de sens : lié à la nature, il désigne deux communes d’Auvergne (l’une dans le Cantal, l’autre dans le Puy-de-Dôme), ainsi qu’un grand résistant de la seconde guerre mondiale. Enfin, il joue avec le nom du porteur de projet…

Attaché à l’expression en langue française, “À ciel ouvert” parle de la nature (la vraie et l’humaine), des animaux (les loups en particulier), de la guerre, de la folie, de l’amour, de la difficulté à vivre et à penser ce monde, dans un langage poétique et imagé (à l’instar d’artistes français tels Ange, Atoll, Gérard Manset, Mona Lisa, Naos, Némo, Michel Polnareff, Hubert-Félix Thiéfaine…). Sans pour autant être conceptuel, l’album a un fil directeur, avec des touches et des ambiances variées.

À ciel ouvert” est composé de huit titres, tous chantés, pour une durée avant finalisation de 52 minutes.

Les démos sont prêtes. L’enregistrement final débute le 26 mai et le mixage sera terminé fin juin. Cette partie est d’ores et déjà financée.

Dernière étape avant le décollage, et c’est là que

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Finaliser l’album, en assurer la sortie,

tels sont les merveilleux objectifs que nous pouvons atteindre ensemble !

 

 

What are the funds for?

Nous y voilà. Alors si vous souhaitez devenir “Early Bird“, contributeur ou fan, promis, on ne vous mangera pas ! Certes, la meute est affamée, mais c’est surtout pour alimenter le projet et vous permettre de recevoir de belles contreparties.

Le projet de l’album a trois tanières différentes sur son vaste territoire :

  • La première tanière est prise en charge par la meute qui, outre le temps passé en home-studio, va finaliser les enregistrements et le mixage en studio professionnel entre le 26 mai et le 30 juin. Coût de l’opération : 3 550 € financés par Grandval.
  • La deuxième tanière, c’est l’objectif de ce financement participatif qui se décline comme suit :
  1. Mastering en studio professionnel : 400 €
  2. Pressage du CD en présentation “digipack” avec un joli livret de 12 pages réalisé par nos soins : 900 €
  3. Droits de reproduction SACEM et SRDM : 517 €
  4. Contreparties et expéditions : 400 €
  5. Frais Ulule (8 %) : 178 €
    Soit un total de : 2 395 €
  • La troisième tanière, si nous dépassons ensemble le deuxième objectif, abritera la réalisation d’un clip professionnel pendant l’été et, si possible, la préparation d’un concert de lancement pour la sortie de l’album à la rentrée. Deux vidéos sont déjà en cours de réalisation par nos petites pattes de loups, mais nous souhaiterions confier la conception d’un troisième clip à un loup plus aguerri !

 

 

Comme dans une meute, les contreparties répondent à une hiérarchie bien établie et cumulative, selon le rang qui est le vôtre (bien entendu, tout ceci est purement métaphorique et simplement destiné à s’amuser un peu).

Du remerciement à Loup, y es-tu ? au statut de Loup “alpha” (bien entendu, tout ceci concerne aussi les louves !) pour quelques rares spécimens de canis lupus, nous avons préparé un assortiment de contreparties dont vous trouverez la liste ci-contre et les visuels (non définitifs) ci-dessous.

   Visuel pochette non définitif

   © Photo : Fabien Monteil

 

 Visuel tee-shirt non définitif

Impression poitrine 1 couleur

Image de fond non contractuelle

 

 

Visuel carte non définitif

© Photo : Elodie Saugues

 

 

BONNE CHASSE… !

 

About the project owner

Musicien depuis des lunes, mais aussi chroniqueur musical pour le webzine Clair & Obscur,GRANDVAL (alias Henri Vaugrand quand il n’erre pas par monts et par vaux) est de retour en Auvergne pour finaliser son projet de crossover prog en français.

Acteur de la scène clermontoise pendant les années 80 et 90 au sein de groupes comme Keops, Fragile, Taliesyn, Fracture ou Street Rats, il a quelque peu délaissé le monde musical pour se consacrer à la sociologie, l’édition de livres et de revues, etc., laissant le temps parfois nécessaire à l’éclosion et à la nécessité vitale d’un tel projet…

Sur “A ciel ouvert“, son premier album, il chante toutes les parties vocales, joue de la basse, des guitares acoustiques et électriques, des claviers, et fait de la programmation. Il réalise également un certain nombre des photos qui illustrent les différents supports et prépare aussi la conception de la pochette et du livret du disque.

Afin d’amener les couleurs complémentaires nécessaires à l’album, GRANDVAL a rassemblé de valeureux loups (mais nous attendons qu’un loup vocaliste surprise sorte du bois à la dernière minute…).

Tout d’abord, il a choisi le studio “La Vallée” (quoi de plus normal, me direz-vous, que ce soit pour un amoureux des loups, de l’Auvergne ou de Pink Floyd ?), pour y enregistrer les batteries définitives, refaire quelques parties instrumentales ainsi que l’ensemble des voix, et enfin mixer l’album.

C’est Martial SEMONSUT (Marshmallow, Lorlanj, Yvan Marc…), batteur professionnel qui sera derrière les fûts sur 7 titres. Impliqué dans d’autres projets (Snowy Owl, Hiver Pool), il apportera également une diversité d’univers pour assurer enregistrement et mixage dans son studio professionnel situé à Chambezon (43).

Martial Semonsut                                                           Studio La Vallée, Chambezon (43)

Pour compléter la meute, GRANDVAL s’est entouré de quatre loups “alpha” de la guitare :

  • Steph HONDE (HOLLYWOOD MONSTERS, Paul DI’ANNO) : guitariste, pianiste, chanteur et compositeur français vivant entre le Sud de la France et Los Angeles, il a joué et joue avec des artistes internationaux comme Paul DI’ANNO (Iron Maiden, Di’Anno), Vinnie APPICE(Black Sabbath, Dio, Heaven & Hell…), Don AIREY (Deep Purple, Colosseum II, Whitesnake, Gary Moore…), l’immense Tim BOGERT (Vanilla Fudge, Cactus, Beck Bogert & Appice) et bien d’autres… Steph HONDE apporte son jeu de guitare à la fois puissant et mélodique sur deux titres.
  • Jean-Pierre LOUVETON (JPL, NEMO, WOLFSPRING) : ce guitariste et chanteur auvergnat est incontestablement un des leaders de la scène progressive française actuelle. Jean-Pierre LOUVETON a eu la gentillesse de poser ses guitares magiques sur deux titres de l’album, effectuant un travail formidable, sachant capter l’esprit de ce projet musical.
  • Kevin SERRA (KEVIN SERRA, QUANTUM LEGACY) : guitariste gaucher et compositeur italien vivant en Croatie, il est aussi musicien de sessions et professeur de guitare. Auteur de superbes albums instrumentaux, capable d’évoluer dans bien des styles (blues, jazz, heavy metal, prog…), Kevin SERRA entremêle ses guitares avec les miennes sur un titre auquel il apporte un feeling incroyable.
  • Colin TENCH (CTP, CORVUS STONE) :guitariste d’origine américaine vivant en Grande-Bretagne, Colin TENCH est un personnage singulier, débordant d’énergie et d’idées, jonglant entre mille et un projets. Mr. TENCH est un guitariste atypique, qui apporte son jeu surprenant sur un titre, mais il aurait sûrement enregistré autre chose le lendemain !

Jean-Pierre Louveton                                                  Kevin Serra

Colin Tench                                                                                     Steph Honde

Mais la meute ne serait pas complète sans citer :

  • Stan W. DECKER : c’est LE graphiste qui monte ! Capable de faire évoluer son art selon bien des styles de musique et dans différents registres conceptuels, il a réalisé le magnifiquelogo du groupe.
  • Fabien MONTEIL : photographe éclairé, en particulier dans la technique HDR, il est l’auteur de la photographie de couverture de l’album.
  • Last but not least, Elodie SAUGUES, sans qui le projet ne serait pas où il en est déjà, réalise des photos pour le groupe et prépare actuellement 2 vidéos

Pour contacter et suivre la meute :

Contact Information:

Grandval

View Related News >
support