x

RSS Newsfeeds

See all RSS Newsfeeds

Global Regions

Europe ( XML Feed )

Jul 5, 2016 6:07 EST

L’été on surveille les phoques de la baie ! Aidez-nous à financer la surveillance estivale des phoques de la Baie de Somme

iCrowdNewswire - Jul 5, 2016

L’été on surveille les phoques de la baie !

Aidez-nous à financer la surveillance estivale des phoques de la Baie de Somme

EDIT du 1er juillet : Le projet a atteint son objectif hier soir !!!
C’est une super nouvelle pour ce premier jour du mois de juillet !
Merci à tous pour votre soutien et votre enthousiasme pour notre action de surveillance estivale !
Merci à Ulule pour la mise en avant 😉

To be continued … dans les news pour plus de nouvelles !

—–

 

La surveillance estivale est un dispositif mis en place par l’association Picardie Nature depuis 1986. Elle permet de suivre la population des phoques de la Baie de Somme, de sensibiliser les touristes à la colonie de phoques, de favoriser la cohabitation avec les usagers de la baieet de prévenir les dérangements de manière à éviter les échouages.

Cette année, la tâche est particulièrement ardue. La baisse partielle des financements publics annoncée cette année dans le domaine de la protection de l’environnement met notre action de surveillance estivale en danger.
Ce financement participatif compensera la baisse de ces financements.

Aidez-nous à mener la surveillance estivale des phoques de la baie à bien cet été!

Historique
Les phoques veaux marins était présents en grand nombre auparavant mais une chasse intensive pratiquée au cours du 19ème siècle a provoqué la disparition de l’espèce à la fin du siècle.L’espèce a été interdite de chasse en 1972 en France et dans d’autres pays du Nord de l’Europe. Elle a pu être de nouveau observée régulièrement sur notre littoral dès le milieu des années 1980.

La colonie de Phoques veaux-marins de la baie de Somme est reproductrice depuis 1992, chaque année, on peut ainsi observer plusieurs naissances.

Le dispositif “surveillance estivale”
Depuis 1986, Picardie Nature suivait cette population relictuelle. Avec les premières naissance, l’association a élaboré une stratégie encore valable aujourd’hui et déclinée en trois axes principaux :
Améliorer la connaissance sur la colonie des phoques veaux-marins sur la côte picarde : biologie, utilisation des reposoirs de marée basse, zones de chasse, régime alimentaire, reproduction, état sanitaire, etc.
Favoriser la cohabitation avec les usagers de la Baie et avec les touristes pour permettre ledéveloppement d’un tourisme de nature et contribuer au développement économique de la côte picarde
Prévenir les dérangements en informant et en sensibilisant, particulièrement pendant la période de mise bas et d’élevage des jeunes pour limiter la séparation des couples mères-jeunes par dérangement d’origine humaine.

Photos de la surveillance estivale : Régis Delcourt / Illustration : Catherine Leriche

Jeune phoque en centre de sauvegarde 2015

Avec le recul, la stratégie mise en œuvre est toujours adaptée et s’intègre parfaitement dans le plan de gestion de la Réserve Naturelle nationale de la baie de Somme.

Un tourisme grandissant …
Néanmoins le développement d’un tourisme de nature, pourtant encadré du mieux possible par des structures employant des guides nature formés localement, est à l’origine d’une pression humaine importante sur les espaces et les espèces (oiseaux et phoques). La gestion des flux touristiques sur la côte picarde est un des défis à relever pour les acteurs institutionnels.

Photo : Régis Delcourt

Une organisation lourde et onéreuse
L’opération de surveillance estivale de la colonie de phoques veau marin et de phoques gris constitue le moment fort de la mission phoque de Picardie Nature. Son organisation est lourde :
1) Préparation en février-mars de la sélection de bénévoles estivaux qui se relaieront sur le terrain tout au long de l’été
2) Planification de juin à fin août des effectifs de bénévoles pour disposer en permanence d’équipes en 3 à 6 points de la baie de Somme répartis ainsi :

  • Point d’accueil du public et d’observation des phoques (environ 30 000 personnes sur 3 mois)                                     
  • Visites guidées à travers l’estran
  • Expositions et conférences itinérantes                                                                                  
  • Équipe d’intervention terrestre en réserve naturelle nationale, au nord de l’estuaire
  • Équipe d’intervention terrestre au sud de l’estuaire
  • Équipe d’intervention maritime en bateau

3) Organisation hebdomadaire des journées en fonction des horaires des marées (de 6h à 22h), de la localisations des reposoirs à marée basse, de la météo, de la fréquentation touristique, des naissances de jeunes phoques, de la localisation des couples mères-jeunes.

4) Débriefing des équipes, saisies de données (effectifs, relevé des interventions de prévention des dérangements, etc…)

Point d’observation – photo : Claudy Lesage

 

What are the funds for?

L’association Picardie Nature, aidée par des partenaires institutionnels lance cette action de financement participatif pour organiser dans des conditions satisfaisantes cette opération de surveillance estivale de la colonie de phoques de la baie de Somme, au cours de l’été 2016.
Le financement participatif servira à compenser la baisse partielle des financements publics annoncée cette année dans un contexte de réforme territoriale qui impacte des associations dans le domaine de la protection de l’environnement.


Avec des maxima des 400 à 600 phoques (phoques veaux-marins et phoques gris) comptabilisés l’été ces dernières années, avec environ 80 naissances de jeunes phoques veau-marin attendues, et avec plusieurs dizaines de milliers de touristes attirés par les sites remarquables de la Côte Picarde,le risque de dérangement des animaux est particulièrement élevé.
Et avec lui, la proportion de jeunes Phoques veau-marin prématurément séparés de leur mère augmente, nécessitant une prise en charge dans un centre de sauvegarde adapté, le centre que nous avons déménagé l’année dernière grâce au financement participatif “Les phoques déménagent“.

Nous avons fait le choix depuis des années de ne pas « gaspiller » l’argent des donateurs et le temps des bénévoles en utilisant l’argent uniquement pour la cause à laquelle le donateur a contribué. Chaque don que nous recevons est entièrement dédié à la cause pour laquelle nous nous mobilisons.

Les contreparties que nous vous proposons sont les suivantes :
– Une déduction fiscale de 66 % sur chaque don à partir de 10€
L’inscription à la newsletter de la colonie de phoques. Cela vous permettra de suivre nos actions à distance !
– Une invitation à la remise en milieu naturel des phoques de la Baie (septembre-octobre)
– Notre livret “les phoques de la baie de Somme” pour en apprendre un peu plus sur leur vie !
– Une superbe photo format A4 (pour un sous-verre)
– Notre tote bag “surveillance estivale phoques”
– Notre t-shirt enfants “phoques”
– Notre livre “Les phoques en Baie de Somme” : 90 pages de texte sur leur mode de vie et de superbes photographies !
– Notre livre “les Oiseaux de Picardie” vous permettra de mettre un nom sur les espèces d’oiseaux que vous ne connaissez peut être pas encore ! (342 pages)
– Une rencontre sur le terrain lors de la surveillance estivale de cet été !

 

About the project owner


Picardie Nature une association à but non lucratif créée en 1970 et constituée de citoyens œuvrant pour la protection de la nature et de l’environnement en Picardie (Somme, Oise, Aisne).

L’association inscrit résolument son action dans la défense de l’intérêt général au profit des générations actuelles et futures. Elle est membre de France Nature Environnement (FNE) et agréée par les ministères de l’Education Nationale et de l’Environnement.

Picardie Nature s’articule autour de 4 pôles :
– un pôle Observatoire de la faune sauvage
– un pôle Développement durable qui assure une veille environnementale
– un pôle Découverte Nature qui met en place différentes actions de sensibilisation
– un pôle Protection de la faune sauvage

Un certains nombre de valeurs sont importantes à nos yeux et nous souhaitons continuer à les défendre en continuant la surveillance estivale des phoques de la baie :

  • le respect de l’environnement
  • la transmission et la partage de nos compétences et de notre passion
  • la transparence sur nos actions

Nos maîtres mots : étudier, connaître pour protéger, sensibiliser et agir !


Les écovolontaires : de 1990 à 2014, ce sont 595 bénévoles qui ont participé à la “surveillance estivale” !
Les bénévoles du groupe phoques de Picardie Nature.

Nous collaborons efficacement avec les gardes de la Réserve Naturelle Nationale de la baie de Somme, les employés communaux en charge de la sécurité des plages et les sauveteurs de la SNSM.
Notre action est financée en partie par la DREAL, le Conseil Régional des Hauts de France et leConseil départemental de la Somme.

 

Contact Information:

Picardie Nature

View Related News >
support