x

RSS Newsfeeds

See all RSS Newsfeeds

Global Regions

Europe ( XML Feed )

Jun 27, 2016 6:20 EST

Soyez HUMEURS NOIRES Pour soutenir une jeune librairie indépendante en difficulté.

iCrowdNewswire - Jun 27, 2016

Soyez HUMEURS NOIRES

 

 

Pour soutenir une jeune librairie indépendante en difficulté.

 

 

 

 

 

About

 

 

Maître Corbac sur son rêve perché tenait dans son bec un livre. Par le projet allèchés nombreux ils furent à l’accompagner et ainsi la Librairie Humeurs Noires fut créée et une employée pour le seconder embauchée.

Or il advint qu’un individu malentionné fit on ne peut plus mal l’exercice de son métier et ainsi Maître Corbac faillit voir son rêve se consummer. Ne baissant point les ailes, de ses petites griffes il compta bien s’accrocher et misa sur l’accompagnement de son banquier.

Ce dernier ne sentant déjà plus concerné menace déjà de l’abandonner alors qu’un trou imprévu de 16 000€ il y a à combler.

Actuellement les comptes sont gelés et le Corbeau tous ses moyens propres a déjà utilisé; c’est donc vers vous qu’il a décidé de se tourner.

La librairie Humeurs Noires a ouvert sa porte le 11 décembre 2015. Spécialisée dans le roman noir (policier, enquête, thriller…) pour adultes, adolescents et enfants, elle est constituée de deux étages.

Au rez-de-chaussée on y trouve la première partie des ouvrages pour adultes ainsi que la pièce spécialement réservée aux enfants et ado ( seule pièce n’étant pas en noir et blanc). Au sous-sol on y trouve la suite des ouvrages, un bar ainsi qu’un salon de lecture. Mais la Cave est aussi le lieu de rencontre d’auteurs.

En effet, Humeurs Noires ne se veut pas uniquement un commerce.

Implantée en plein centre du quartier de Wazemmes à Lille (59), cet ancier bar est la seule librairie spécialisée dans le noir au Nord de Paris et se veut avant tout un lieu culturel.

Hormis des Ateliers bi-mensuels le mercredi ( lecture-goûter-écriture) pour les enfants, un Club de Lecture le samedi après-midi, la librairie organise une à deux fois par mois une Rencontre d’Auteurs.

Deux écrivains viennent passer le week-end à Lille ( du vendredi au samedi) et participent le vendredi soir à une Rencontre Thématique en présence du public. Ils reviennent le samedi en début d’après-midi pour être à la disposition des visiteurs, que ce soit pour parler ou pour signer des livres.

Le Corbac l’a voulu ainsi pour donner la possibilité à chacun de pouvoir réellement parler, échanger et interroger les auteurs. Plus qu’une simple séance de dédicaces et de la possibilité de se faire un selfie avec un auteur, il a conçu un réel lieu d’échange et de culture.

Depuis son ouverture la librairie a reçu:

Nicolas Lebel/ Olivier Norek, Marie Vindy/Colin Niel, David Coulon/Gilles Caillot, Marc Falvo/ JH Oppel, Dominique Sylvain/Martine Nougué, Johana Gustawsson/Sébastien Mousse, Dominique Maisons/Marc Falvo, Jon Bassoff(un américain!!!)/Patrick K Dewdney, Anne Bourrel/Catherine Bessonart, Elena Piacentini/Anouk Langaney…

Et les prochaines rencontres prévues sont plus que prometteuses (RJ Ellory, Maud Mayeras, Jérome Camut et Nathalie Hug, Franck Thilliez, Guillaume Audru, deux samedi pour mettre en avant deux petites maisons d’édition qui sont Fleur Sauvage et Lajouanie…)

La librairie tournait donc à priori parfaitement bien, les partenariats avec bibliothèques et écoles se mettaient en place jusqu’à…

Jusqu’à ce qu’en Février l’intégralité du système électrique qui avait été refait en décembre lâche complètement. Après enquête et visite d’un expert assermenté il fut constaté qu’il y avait eumalfaçon et malversation de la part de l’électricien qui ne donnait bien évidemment plus de nouvelles…pour cause il était maintenant en liquidation judiciaire!

Les travaux devaient être refait rapidement sous peine de devoir fermer en attendant que les poursuites entamées par l’avocat aboutissent.

Donc le Corbac a cru que les grandes instances banquaires le suivraient et à fait effectuer les travaux de mise aux normes une seconde fois ( travail excellement bien fait par la société Bozelec), mais celà lui couta trois semaines de fermeture. Qu’à cela ne tienne il mit les bouchées doubles et réussi à faire progresser son chiffre d’affaire…

Et puis le volet de devanture céda. Deuxième coup dur…et là encore une fois ne pouvant ni travailler dans le noir ni laisser sa vitrine ouverte à tous vents, le Corbac fit effectuer les travaux de réparation…

Fin mars arriva, la librairie en devenait enfin réellement une, plus belle encore qu’elle ne l’était au début.

Et là les ennuis avec la Banque commencèrent.

Je ne rentrerai pas dans les multiples détails incohérents et d’une stupidité sans borne mais sachez seulement qu’aujourd’hui ma Directrice d’agence se bat pour que l’on nous autorise un découvert, le temps de trouver des fonds et de chercher des subventions.

Mais en attendant les comptes sont bloqués, les fournisseurs commencent à ne plus être payés puisque les chèques sont rejetés!!!

Résultat: la librairie commence à ne plus être livrée, l’employée à ne plus être payée ( et pourtant elle reste fidèle au poste en faisant plus qu’elle ne devrait en sachant qu’elle risque d’être licenciée) et moi je conserve tout le liquide que je peux en attendant d’avoir une réponse de la banque ( soit depuis la mi-avril!)

Donc si Humeurs Noires doit retrouver le sourire et continuer à vivre au lieu de tenter de survivre ce sera grâce à vous!!!

De quoi la librairie a-t-elle besoin?

Avec 16 000€ elle couvre les trous des travaux éléctriques supplémentaires et du volet.

Avec 20 000€ elle peut en plus payer ses fournisseurs sans se mettre en danger en attendant le règlement du litige avec le responsable de ces malfaçons électriques

A partir de 25 000€ elle peut en outre conserver son employée à mi-temps en attendant de trouver des subventions supplémentaires.

Mais surtout, elle peut continuer à exister, à partager ses goûts et ses connaissances en vousCONSEILLANT, en vous Ecoutant et en vous ACCUEILLANT!

Parce que chez Humeurs Noireson a toujours le sourire, on a toujours du temps à vous consacrer,et à parler de vos attentes, vous donner le sentiment agréable d’être avec un pote et d’être compris dans vos choix

Bref que vous soyez heureux d’être venu et content de revenir…et ça pour nous ça n’a pas de prix!

http://www.facebook.com/humeursnoires/

 

What are the funds for?

5€ ou plus: un grand merci

15€ ou plus: un très grand merci + un marque-page de la Librairie

25€ ou plus: Votre nom inscrit dans la Cave+ un marque-page de la Librairie + une boisson.

50€ ou plus: Les contreparties précédentes+1 tee-shirt du Corbac

150€ ou plus: Les contreparties précédentes +un livre dédicacé par un des auteurs à venir ou déjà venu (frais de port offert) (limité à 100 personnes)

500€ ou plus: Les contreparties précédentes + un repas avec un des auteurs à venir. (limité à 50 personnes)

1500€ ou plus: Les contreparties précédentes + Trajet et Hébergement pour le week-en à Lille (Limité à 20 personnes)

2500€ ou plus: Mise à disposition de la Cave pour un événement + Tee shirt du Corbac nominatif (limité à 10 personnes)

 

About the project owner

Je me nomme Olivier Vanderbecq mais les gens me connaissent maintenant de plus en plus sous le nom du Corbac ou de l’Emplumé…

Père de trois enfants (un garçon de 15, deux filles de 7 et 5 ), marié à une prof d’anglais ( la femme de ma vie soit dit en passant) je dois être assez fêlé et pas tout seul dans ma tête.

En effet, après une maîtrise de Lettres Modernes sur Hugo Pratt (obtenue avec mention Bien) je suis parti faire du commerce à droite et à gauche jusqu’en 2009. Là je suis rentré en banque. Donc oui un peu emplumé pour lâcher des horaires fixes et des salaires sur 15 mois et un tas d’autres avantages au bout de 7 ans quasi.

Pourquoi je l’ai fait? Parce que je voulais devenir mon propre chef, parce que je voulais pleinement exercer un métier relationnel ou personne ne m’imposerait de vendre à mes vis à vis des choses dont il n’avait pas besoin. Parce que je ne voulais plus avoir à me battre pour contester la politique de la “batonnite”. Parce que j’en avais ras le bol d’être malade chaque matin en allant bosser. Parce ce que je voulais gagner ma vie pour moi et non pas au dépend des autres.

Pourquoi une librairie spécialisée comme définie là-haut et avec tous ces projets?

Parce que depuis que je suis en âge de lire je l’ai toujours fait. Parce que étant un gamin très solitaire c’est dans les histoires des autres que j’ai trouvé mes amis, que j’ai forgé mon caractère, que j’ai trouvé des règles ou des préceptes ou des lignes de conduite. Il n’ya, hormis le vécu, rien de plus formateur que les livres, quels qu’ils soient; bons ou mauvais, connus ou méconnus, qu’ils soient rose, blanc, vert ou noir on a toujours quelque chose à en tirer.

Pourquoi le roman noir et toutes ses déclinaisons? Parce qu’ils sont le reflet de nos vies, parce qu’ils nous montrent ce que l’on craint, ce que l’on redoute. Parce qu’il y a un coté voyeur à lire les affres des autres quand nous sommes bien à l’abri. Parce que nous aimons nous faire peur et que bien souvent ils nous font peur; pas comme des livres d’horreur ou du fantastique mais plutôt comme une réalité qui pourrait devenir nôtre un jour.

Pourquoi les rencontres et les ateliers? Parce que je suis un type foncièrement gentil et donneur. Parce que je suis quelqu’un de timide sauf quand j’ai l’occasion de parler de ce que j’aime. La passion m’embrase et je deviens intarissable et c’est pour faire partager ce plaisir que j’ai choisi de faire venir des auteurs: afin que chacun puisse échanger, partager, donner et recevoir. Pour les ateliers enfants, nos deux filles ont quasiment fait leurs premiers pas à la bibliothèque et sont bien évidemment de grandes lectrices. Alors elles me servent de cobayes à la maison et c’est super de les captiver en leur lisant un livre, de les voire capable d’inventer elles aussi des histoires. Donc j’ai décidé de le faire pour les autres aussi.

Alors j’ai pris cette décision, chose qui ne fut pas évidente à accepter pour ma femme mais qu’elle a fini par comprendre et maintenant elle me soutient.

Oh je ne gagne pas mieux ma vie, je n’ai pas plus de temps libre, je ne lis pas plus non plus…je fais juste ce que j’aime: je partage et je donne. 

 

http://www.facebook.com/olivier.vanderbecq.9?fref=ts

http://www.facebook.com/olivier.vanderbecq.3

Contact Information:

Le Corbac

View Related News >
support