x

RSS Newsfeeds

See all RSS Newsfeeds

Global Regions

Europe ( XML Feed )

May 28, 2016 11:33 EST

Le MAP – Le Magazine des Autres Possibles, Une presse locale indépendante, à Nantes et alentours. Des enquêtes mensuelles, optimistes et carto-graphiques !

iCrowdNewswire - May 28, 2016

Le MAP – Le Magazine des Autres Possibles

 

 

Une presse locale indépendante, à Nantes et alentours. Des enquêtes mensuelles, optimistes et carto-graphiques !

 

Le MAP, le Magazine des Autres Possibles, c’est un nouveau journal local mensuel indépendant, qui se déplie comme une carte routière pour parler des innovations durables et solidaires du territoire. Il est porté par une équipe de journalistes motivés et déterminés qui souhaitent un peu tout changer !

 

Précision :
Le MAP se lance en Loire-Atlantique.
Mais un jour, grâce à vous, il y aura peut-être

plein de MAP partout !

  •   La ligne éditoriale  

Questionner les enjeux de société : Chaque mois les journalistes interrogent une thématique de société. Par ex : Est-ce que manger bien et sain c’est seulement pour les riches ? Comment réenchanter les nuits de nos villes ? Est-ce que les banques solidaires sont sûres ? Concerter, dialoguer, quand les citoyens participent, c’est pour de vrai ?

Un journalisme de solution : Les journalistes enquêtent alors sur les solutions qui émergent sur nos territoires pour répondre au problème posé. Les innovations durables & solidaires méritent de véritables enquêtes journalistiques et doivent être mises en perspective. Numérique, recherche, éducation, économie, écologie, culture, architecture, santé… L’idée est de croiser les domaines d’action.

Nos sources : Le terrain ! Les associations, les entreprises de l’économie solidaire, les collectifs d’action, les laboratoires, les collectivités, les militants, les habitants… Tous les citoyens. Objectif : des témoignages concrets et des prises de paroles multiples.

 

 

 

 

Le ton : De la pédagogie, un brin de provocation, et surtout pas de jargon ! Le but est de rendre accessible des initiatives qui ont parfois l’air compliquées ou marginales, sans moraliser. L’envie : inspirer des questions, des réflexions, voire des aspirations.

Un dossier unique par numéro : Nous choisissons de consacrer chaque numéro à une seule question et à ses solutions pour allier richesse d’information et concision. Enfin un mensuel qu’on a le temps de lire !

Sans oublier une belle carte du territoire : la map du MAP !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •   Le concept  

Le MAP souhaite aborder le journalisme local de façon différente :

LE FOND : Le MAP propose des enquêtes. Grâce à une fréquence mensuelle, il donne le temps à chaque journaliste d’approfondir son sujet. Nous nous attachons particulièrement au respect de la mixité des interlocuteurs. Le but est notamment de faire entendre des voix rares médiatiquement, en s’efforçant d’aller à la rencontre de tous : âges, genres, urbains, ruraux, riches, pauvres, grands, petits, assis, debouts…  

LA FORME : Le MAP est un magazine en forme de carte routière qui se déplie avec des articles au recto, et une vraie carte au verso : la map du MAP. Chaque mois elle est illustrée par un artiste émergent… De quoi démarrer une vraie collection de posters !

LA DISTRIBUTION : Le MAP innove ! Pour sortir des circuits classiques de la presse et aller à la rencontre de ses lecteurs, le MAP s’enrichit d’un réseau de distributeurs “engagés” dans la démarche : boutique, librairie, café, bistrot, restaurant, marché, AMAP… Il bâtit en plus un réseau de grands abonnés : les Mappeurs(ses) qui en achètent un lot de 5/10/15 ou 20 pour les redistribuer à leur entourage/association/entreprise. Tout cela en plus des abonnés particuliers…

LE RAPPORT AU LECTEUR : Une transparence à 100% sur le financement, le projet, les questions déontologiques. Le MAP souhaite répondre à toutes les questions des lecteurs qui peuvent contacter et rencontrer facilement la rédaction, pour raconter le territoire, leurs histoires, leurs initiatives solidaires… Le MAP est un outil au service des habitants !

L’IMPLICATION DU MÉDIA AU SEIN DU TERRITOIRE : Nous tenons à construire une communauté de lecteurs, d’ambassadeurs, de partenaires et distributeurs. Dans un second temps, nous aimerions développer des ateliers d’éducation aux médias, des événements socio-culturels et festifs, toujours dans le soucis d’aider à l’émergence de projets et la mise en réseau des acteurs.

  •   Le MAP un journal engagé  

Les maîtres-mots : Indépendance & Proximité.

L’équipe est soucieuse de fournir un journalisme de fond, éthique, méthodique, et exigeant. Le MAP porte des valeurs : celles de la solidarité, de l’ouverture, de l’équité, de l’égalité, de la transparence, et du respect de l’environnement.

  •   Le MAP un journal indépendant  

Aucun groupe industriel de type Dassault ou Bolloré n’ayant encore proposé de nous racheter (de toute façon on est bof d’accord), le MAP est un projet de journal indépendant -sans publicité- ce qui sous-entend que chaque lecteur compte.

Une information de qualité a un coût, la seule solution pour qu’une autre presse existe, c’est de l’acheter et de la lire !

  •   Tout ça pour 2€ par mois ?  

Oui ! Afin de rester accessible à tous. 

Comment ? Notre format concis, notre réseau de distribution local et indépendant, et notre façon de dompter le système D nous permettent de réduire beaucoup de coûts, inhérents à la presse classique. L’astuce : petit territoire, petit format, petite audience pour grandes idées!

Pour que le MAP existe il nous faut donc multiplier les abonnés et les ventes au numéro dès à présent !
Objectif : 3000 ventes par mois !

  •   Pourquoi je donnerais des sous au MAP ?   

   Parce qu’on entend souvent que les médias sont nuls. Le MAP c’est l’occasion d’observer ce qui se passe quand on donne des moyens à des jeunes journalistes soucieux de la qualité de leur travail et de leur rôle social.

   Parce que tout autour de chez nous existent des initiatives optimistes et solidaires, qui peuvent prouver au quotidien qu’un monde meilleur est possible (et qu’on ne vienne plus nous parler de Bisounours !).

   Parce que les événements récents et les méfiances exprimées envers “l’autre” sont autant de bonnes raisons d’encourager une presse qui rassemble, qui explique et qui prend son temps pour donner la parole à ceux qui réinventent l’avenir.

   Et aussi parce que ça fait un an qu’on travaille bénévolement sur le MAP. Qu’on a démissionné de nos CDI, enchaîné des petits boulots, vécu avec le RSA ou dans la file d’attente du Pôle emploi, et passé des jours, des nuits et des weekends à travailler avec une motivation sans faille (et beaucoup d’amour) pour en arriver là 🙂 !

 

What are the funds for?

   6 500 €    
   On paie une bonne partie de l’impression du MAP
   à l’encre végétale sur un beau  papier 100% recyclé
   chez un entrepreneur local, pour un an de parution.

   12 000 €    
  On paie l’impression du MAP
  + les frais de distribution pour un an de parution
  (les présentoirs en bois, la logistique à vélo, la marge
  de certaines enseignes, et toute la gestion !)


    20 000 €   
    On peut imprimer et distribuer 4 numéros
    en payant tous les contributeurs
    (artistes, graphistes, journalistes..)

 

   60 000 €       <—-    C’est la somme qu’on cherche pour le lancement du MAP !
   On garantit un an d’existence au MAP !
   L’équipe de contributeurs est rémunérée à la pige et le MAP peut
   penser à développer une information de qualité sur le web.
   Ainsi que ses projets d’ateliers d’éducation aux médias,
   des expositions, des débats…
 

     1 000 000 €  
   On s’achète un jet privé pour aller
   placer tout notre argent au Panama.
   Et on créé un MAP là-bas.

 

 

 

 

  •    Wouah, mais quand est-ce qu’il sort le MAP #01 ?   

Grâce au numéro zéro, au soutien des lecteurs, des partenaires, des financeurs, nous avons comme objectif de récolter la somme de 60 000 € afin de lancer le MAP à la rentrée, avant fin 2016 !
Il nous faudra du temps et de l’énergie, mais grâce à votre aide, on est déjà assuré d’aller loin !

 

 

About the project owner

  •    L’équipe du MAP   

Jeanne La Prairie, journaliste
Après avoir porté des projets éditoriaux locaux à Tours et à Poitiers pourLa Nouvelle République et travaillé pour Radio France Internationale, Ça m’intéresse, Néon, les Inrocks, Up, et Say Yess, entre Paris, Brest et Berlin, Jeanne décide de tester un nouveau journalisme local à Nantes, sa ville d’adoption. Elle publie d’abord “Nantes, l’essentiel”, aux Editions Nomades, avant de dédier tout son temps au MAP, le Magazine des autres possibles.

   

 

 

 

Marie Bertin, journaliste
Pas la dernière pour parler actualité sociale, innovation, art et culture, Marie a fait ses études à Nantes, entre philo et radio (Prun’!). Puis elle a travaillé pour France Bleu Loire Océan avant de partir (loin!) coordonner l’info durant deux ans sur une antenne du Pacifique, en Nouvelle-Calédonie. De retour à Nantes, elle continue le journalisme radio, tout en développant le MAP.

 

 

 

 

Camille Van Haecke, artiste graphiste
Formée à l’ESAG Penninghen à Paris, Camille est graphiste marathonienne dans tous les sens du terme. Créatrice d’images simples et poétiques, avec pour objet de prédilection le papier, elle met au service du MAP sa délicatesse et son exigence artistique pour inventer de nouvelles façons d’informer, respectueusement et joliment !

 

 

 

 

 

Pauline Jahan, journaliste
Ouest-France, La Nouvelle République ou Presse Océan, Terri(s)toires, la presse locale n’a pas de secret pour Pauline ! Actuellement journaliste territoriale pour le magazine Nantes Passion et le site internet Nantes.fr,elle souhaite participer à inventer le journalisme de demain, celui qui se déplie et qui farfouille partout.

 

 

 

Mathilde Chevré, journaliste
Après 15 années d’expériences éditoriales en tant que journaliste (radio, TV, web), rédactrice en chef et directrice d’antenne à Prun’, Mathilde est désormais formatrice média auprès des jeunes publics. Elle fait bénéficier le MAP de son expérience et de sa plume.

 

 

 

Antoine Taillandier, designer produit
Diplômé de l’école Pivaut en design produit et architecture d’intérieur, Antoine a rejoint le clan des “makers nantais” après différentes expériences dans des agences parisiennes. Il pose un regard avisé sur leMAP et lui bichonne un présentoir tirelire personnalisé en bois de récup’, tout ça au fablab : le Tipi !

 

 

+ des contributeurs locaux, aux talents variés

Le MAP se veut fédérateur et expérimentateur. Pour enrichir le projet de regards et de savoir-faire variés, illustrateurs, artistes, designeurs et journalistes se joignent régulièrement à la vie du MAP, magazine d’un territoire vivant. N’hésitez pas à nous contacter !

 

 

 

 

  •    Le MAP sur les réseaux sociaux   

  Twitter :                                                                                     Facebook :

                        

Contact Information:

Le MAP

View Related News >
support