x

RSS Newsfeeds

See all RSS Newsfeeds

Global Regions

Global Regions ( XML Feed )

Sep 25, 2015 12:08 EST

FAO: Déclarations du Directeur général de la FAO sur la sécurité alimentaire et la crise migratoire

iCrowdNewswire - Sep 25, 2015

M. Graziano da Silva souligne les liens entre conflits, moyens d’existence ruraux en péril et migrations

Photo: ©FAO/Khalid Al Omar

En Syrie, les agriculteurs et les éleveurs n’ont souvent pas d’autre option que celle d’abandonner leurs champs et leurs animaux.
Rome – Les millions de personnes qui sont contraintes à fuir la guerre, la pauvreté et d’autres difficultés sont un rappel tragique de la nécessité urgente de solutions pacifiques fondées sur la justice sociale et l’amélioration des possibilités économiques pour tous. A cet égard, la protection des moyens d’existence en milieu rural et l’investissement dans les moyens de production ruraux sont des éléments clés, a déclaré aujourd’hui en substance M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

 

«Le développement rural et la sécurité alimentaire sont au cœur de la réponse mondiale à la crise des réfugiés. La guerre provoque la faim et la faim tue, à son tour, et force les gens à abandonner leurs maisons», a-t-il souligné.

 

«Qu’ils vivent dans des camps ou qu’ils errent sur les routes, les personnes déplacées sont dans une situation particulièrement vulnérable. Le monde doit donner une réponse globale offrant aux réfugiés de l’espoir et des solutions concrètes, et cette réponse doit tenir compte de leur sécurité alimentaire présente et future et de la réhabilitation de leurs moyens d’existence en milieu rural», a ajouté M. Graziano da Silva.

 

«Le soutien aux moyens d’existence basés sur l’agriculture contribue à la fois à aider les gens à rester sur leurs terres quand ils se sentent en sécurité et à créer les conditions favorables au retour des réfugiés, des migrants et des personnes déplacées», a-t-il fait valoir.

 

«La plupart des personnes déplacées gardent l’espoir de regagner leurs terres aussitôt que le conflit aura pris fin, mais l’impact des conflits sur la sécurité alimentaire dure souvent longtemps après la cessation des hostilités», a encore dit le Directeur général de la FAO.

 

L’agriculture demeure l’épine dorsale des moyens d’existence de la majorité des gens dans les situations de conflit et les périodes consécutives aux conflits.

 

Dans ce contexte, la FAO concentre son aide sur la protection des moyens d’existence basés sur l’agriculture, tout en créant les conditions propices à la réhabilitation et à la résilience à long terme de l’agriculture. Il s’agit là d’une stratégie cruciale pour le retour de la paix, la lutte contre la pauvreté et le développement général dans les pays confrontés à des situations de crise prolongée.

 

En Syrie, par exemple, le conflit a un impact dévastateur sur l’agriculture avec des dysfonctionnements sur les marchés alimentaires et les chaînes d’approvisionnement alors qu’une grande partie des réseaux d’irrigation et d’autres infrastructures ont été détruites et que les agriculteurs et les éleveurs n’ont plus d’autre option que celle d’abandonner leurs champs et leurs animaux. Et ceux qui restent ne peuvent pas accéder aux marchés ou n’ont plus les moyens d’acheter des semences, des engrais et d’autres intrants. Pendant ce temps, l’afflux de réfugiés syriens affecte aussi l’agriculture dans les pays d’accueil voisins.

 

La FAO œuvre aux côtés de ses partenaires pour améliorer la sécurité alimentaire et renforcer la résilience des ménages et des communautés en Syrie et dans les pays voisins. Cet effort vise à sauvegarder les moyens d’existence tout en aidant les communautés à jeter les bases de leur propre rétablissement à long terme.

 

Sur le plan pratique, la FAO accorde une aide prioritaire aux familles les plus vulnérables en vue d’améliorer leur nutrition, leurs revenus et leur accès à la nourriture.

 

Cela implique: – des distributions de semences pour permettre aux agriculteurs syriens de récolter suffisamment de céréales pour nourrir leurs familles; – des programmes argent-contre-travail pour créer des opportunités de revenus tout en procédant à la réparation des infrastructures essentielles pour le bon fonctionnement des fermes; – des soins vétérinaires et des campagnes de vaccination en Irak, en Jordanie, au Liban et en Syrie pour préserver la santé du bétail, source vitale de nutrition; – et la distribution de kits de production de basse-cour pour offrir ainsi aux personnes déplacées et aux familles d’accueil les moyens de produire des aliments riches en nutriments, tels que les œufs, le lait et les legumes.

 

 

 

Journalistes & rédacteurs: Pour obtenir photos, clips audios, matériel vidéo & b-roll, contacter: (+39) 06 570 53625 ou [email protected]. Outils en ligne: Photos sur le compte FAOnews Flickr Salle de presse de la FAO Communiqués de presse – Flux RSS Suivez-nous sur twitter: @FAOnews | @grazianodasilva Ce communiqué de presse a été publié par le Bureau Relations avec les médias de la FAO.

 

www.fao.org

 

Via iCrowdNewswire
View Related News >
support